Berlin

Berlin

[ A+ ] /[ A- ]

Print pageEmail page

Où loger?

La grande question. Berlin est immense, répartie en quartiers bien différents, avec des identités très fortes et susceptibles de se modifier rapidement. La bonne nouvelle, c’est que les transports publics sont performants, disponibles assez tard et pas très chers. Donc, consolez-vous : vous ne devrez pas limiter vos visites et vos sorties au quartier dans lequel vous logez.

Si vous êtes plusieurs, songez à la location d’appartements. Attention : aux prix indiqués, vous devez systématiquement ajouter le prix du nettoyage, qui varie de 40 à 50 euros d’après les propositions reçues.

Si vous êtes en couple, autant prendre une chambre d’hôtel : l’offre est variée et plutôt bon marché à Berlin.
Le premier réflexe est de choisir Mitte à cause de sa situation centrale, des tonnes de monuments et musées que le quartier recèle et des bars et restos. En revanche, les prix sont plus élevés qu’ailleurs.

Dormir à l’est est aussi une bonne idée car c’est là que se trouve une grande partie de la vie nocturne à Berlin : les quartiers de Prenzlauer Berg, Frierichshain et du Kreuzberg regorgent de bonnes adresses de bars, restos… Jadis populaires, ces quartiers se sont quelque peu gentryfiés.

Pour les amateurs de calme, mieux vaut se diriger vers l’ouest avec les quartiers de Charlottenburg ou de Tiergarten qui sont à l’origine des quartiers bourgeois qui abritent des hôtels de luxe comme des adresses plus modestes. Cela dit, ces quartiers-là commencent à être réinvestis par des lieux branchés de type galeries d’art, cafés… En effet, l’est étant devenu trop cher, les Berlinois chercheraient à se loger à meilleur compte à l’ouest. Retenez que Berlin peut changer de visage rapidement et que l’évolution des quartiers est à surveiller.

Voici trois adresses très différentes. Deux testée et l’autre que nous voudrions tester une prochaine fois…

Eastern Comfort, Mülhenstr. 73, dans Friedrichsain, 10243 Berlin. Ne cherchez pas un bâtiment à cette adresse parce que l’hôtel est sur l’eau! Il s’agit d’un bateau-hôtel amarré à un endroit de la Eastside Gallery (la portion de mur ultragraffitée). Comptez 68€ pour une double avec sdb, il existe aussi des chambres à 4 lits avec douche commune. Il est même possible de dormir sur le pont pendant l’été en plantant sa tente… L’hôtel est propre et plutôt confortable mais peut-être un peu bruyant, surtout l’été.

InterCityHotel, Am Ostbahnof, 5. 10243 Berlin
Situé dans le quartier de Friedrichshain, cet hôtel est en fait dédié aux affaires et est donc très fonctionnel. Sa particularité est de faire partie d’une gare, la Ostbahnof. C’est un choix qui peut sembler étrange à première vue mais qui a de nombreux avantages :

– L’hôtel est super propre, son équipement et sa literie sont confortables.
– Ses tarifs sont très avantageux (un peu plus de 50 euros par nuit pour deux, tarifs de 2014)
– Sa situation est ultra pratique par rapport à l’aéroport de Schöneberg : vous prenez le train pendant une petite demi-heure jusqu’à Ostbahnof et puis, c’est tout puisque l’hôtel se trouve dans la gare. Vous ne devez pas traverser la moitié de la ville et changer trois fois de ligne avec votre grosse valise pour trouver votre hôtel.
– La gare où se trouve l’hôtel est bien connectée aux différentes lignes de métro de la ville.
– Le plus important : carte de transports en commun gratuite offerte pour toute la durée de votre séjour. Si, si, vous avez bien lu! L’hôtel l’offre à tous ses clients.

Ne le cachons pas, il y a aussi des côtés moins positifs :
– C’est un peu excentré et il n’y a pas grand chose aux alentours immédiats. Vous devrez prendre les transports en commun (mais avec votre carte gratuite). Le quartier le plus proche est Kreuzberg, à peu près à 10 minutes de marche.
– L’esthétique : l’hôtel n’a rien de charmant et l’endroit où il se situe n’est pas non plus le plus joli de la ville (mais n’a rien d’insécurisant).
Dans cette liste ne figure pas le bruit. Etrange pour un hôtel dans une gare, me direz-vous? En fait, l’hôtel est si bien insonorisé qu’on n’entend rien du tout. Cet hôtel est donc parfait pour les budgets serrés et ceux qui veulent privilégier le côté pratique à l’esthétique, sans pour autant sacrifier le confort.

Bikini Hotel 25 hours

Changement complet de style et d’endroit. Le Bikini est un peu l’emblème du renouveau des quartiers ouest. L’hôtel se trouve tout près du zoo et du jardin de Tiergarten sur lesquels vous aurez une vue imprenable de votre chambre. Il fait partie d’un complexe plus large intégrant un centre commercial très hype, des cafés, des boutiques de déco… Si vous n’accrochez pas au concept, allez quand même vous promener sur la terrasse à l’étage du centre commercial du même nom pour observer les singes du zoo de Berlin s’amuser juste à côté.
Le Bikini est un hôtel très design aux 1001 bonnes idées : location de vélos gratuite pour la durée de votre séjour, terrasse extérieure offrant un point de vue imprenable sur le zoo et le parc, évènements musicaux réguliers au bar… Mais les tarifs sont en fonction de l’endroit : au minimum comptez 100-120 euros la nuit. Si cet hôtel menace de pulvériser votre budget, allez au moins boire un verre au Monkey Bar ou manger un morceau au restaurant NENI (plats méditerranéens). Les prix sont raisonnables, la déco est super inventive (le parapluie-livres!) et les parois vitrées permettent de jouir de la vue unique sur le parc, le zoo et la ville. Pour cette raison, il est peut-être préférable d’y aller en journée.

Petits déjeuners

Deux chouettes adresses dans des styles très différents :
– Dans Kreuzberg :
MorgenLand, Skalitzer str 35., tlj 9h-00h
Si la photo ne vous donne pas l’eau à la bouche, je n’y comprends plus rien! Cet endroit sert de copieuses assiettes à des prix modiques. Situé juste en face de la ligne de métro aérienne sur une petite place, Morgenland sert des petits déjeuners de 9h30 à 15h. Fruits frais, fromages savoureux, assiettes bien garnies… Que demander de plus?

– Dans Charlottenburg :
Cafe Wintergarten im Literaturhaus (Le café de la maison de la littérature, Fasanenstr. 23), tlj 9h-00h.
Décor très chic pour un petit déjeuner raffiné dans le jardin de la maison de la Littérature. Les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs mais le cadre serein qui vous entoure le vaut bien. A faire au printemps ou en été quand le beau temps et les fleurs sont de la partie. Et le soir, si le temps le permet, vous pourrez dîner aux chandelles…

Autres repas

– Dans Mitte :

Monsieur Vuong (en français dans le texte) : Alte Schönhauser Str. 46, ouvert tous les jours, du lundi au jeudi de 12h à 23h, du vendredi au dimanche de 12h au 24h – Métro : Rosa-Luxemburg-Platz ou Weinmeisterstrasse.
Restaurant vietnamien, Monsieur Vuong a pignon sur rue : comme il n’est pas possible de réserver, certains soirs c’est la file! Rassurez-vous, l’attente ne sera pas très longue car le service est rapide. La vaste salle est décorée de façon chaleureuse et énergique. Les plats sont goûteux et peu chers, la carte des boissons est intéressante aussi (cocktails de fruits…). En un seul mot : efficace!

Barcomi’s, Sophie-Gips-Höfe, Sophienstraße 21, 10178 Berlin. Deli’s créé par une Américaine, Cynthia Barcomi, auteur de livres de cuisine à succès. Vous ferez votre choix entre de succulentes soupes, salades, sandwiches et petits plats. Ne zappez pas le dessert, c’est la spécialité de l’endroit (et de la patronne). Dans Kreuzberg, vous trouverez un Barcomi’s spécialisé dans le café (torréfaction sur place). Le Barcomi’s est à l’intérieur de tout un complexe de cours et d’habitations (Sophienstraße et la cour Paulaner) qui a été rénové dans les années 80. Y déambuler est fort agréable, entre petits magasins et considérations plus historiques (le complexe permet de se rendre compte de l’ancienne structure sociale du quartier).

– Dans Prenzlauer Berg :
The Bird : Am Falkplatz 5, ouvert tous les jours, du lundi au jeudi de 18h à 24h, vendredi de 17h à 24h, samedi et dimanche de 12h à 24h – +49(0)3051050283 – métro : Schönhauser Allee. Autre adresse à Kreuzberg. Resto à steaks et burgers dans le style new-yorkais, The Bird sert selon certains les meilleurs burgers de Berlin, ce que nous sommes enclins à croire. La viande y est très bonne et les accompagnements bien frais. Attention, beaucoup de monde s’y presse : pensez à réserver si vous voulez y aller pendant le weekend.

– Dans Kreuzberg :
Streetfood market à Markt Halle Neun, Eisenbahnstraße 42/43, 10997 Berlin, le jeudi soir. La bonne surprise du début de notre séjour, nous sommes tombés dessus par hasard! Ces belles halles accueillent certains jours un Wochenmarkt (soit littéralement un marché de semaine) qui fait la part belle aux producteurs locaux. Mais le jeudi soir, c’est le Streetfood Market et les petits étals à (bonne) nourriture et à boisson y pullulent. Venez y déguster une currywürst savoureuse arrosée de litres de bière en essayant de trouver une place sur les bancs bondés. Ambiance garantie!

Prinzessinnengarten, à côté de la MoritzPlatz. C’est un grand terrain vague que des Berlinois ont transformé en potager urbain en se servant de matériaux étonnants (tuyaux pour canalisation…). Dans le fond, vous trouverez plusieurs endroits pour boire un verre et déguster les produits locaux en plein air.

– Dans Tiergarten :
Le 6e étage du Kadewe, Tauentziensraße 21-24. Kadewe est un superbe magasin centenaire qui n’a rien à envier à Harrods et autres magasins de luxe. Il propose à sa large clientèle des marques de luxe en mode, accessoires, décoration… Après avoir fait un peu de shopping, régalez-vous au 6e étage, temple de la gastronomie et de l’épicerie fine qui abrite plusieurs petits restaurants thématiques (fruits de mer, gastronomie allemande, espagnole…)

Biergarten et autres

– Dans Mitte :
Café Cinéma à Rosenthaler Straße 39, 10178 Berlin, ouvert tous les jours. Chouette café sans prétention dont la déco a pour thème le cinéma (oui, je sais, je ne vous apprends rien). Le double buste de Laurel et Hardy trônant fièrement dans la vitrine est connu dans tout Berlin. Le peu d’éclairage offre une ambiance tamisée qui s’éclipse vite lorsque le monde débarque au soir. Le bar dispose d’une cour où vous pouvez trouver place si l’intérieur est rempli.

– Dans Prenzlauer Berg :
PraterGarten, Kastanienallee 7-9, 10435 Berlin, ouvert d’avril à septembre en fonction de la météo tous les jours à partir de 12h. Chouette Biergarten qui passe pour être le plus ancien de la ville.

– Dans Kreuzberg :
Vögelchen, Eisenbahnstraße 6, 10997 Berlin. Il est situé quasiment en face de la Markt Allee Neun où se tient le Wochtmarkt. Adorable petit bar décoré d’objets de brocante et aux 1000 idées créatives, comme les tables pelouse. Face au bar, vous trouverez contre un mur un meuble bibliothèque qui cache… un escalier, menant à la cave qui sert également de salle.

– Dans Friedrichshain :
RAW, Revaler Str 99: complexe industriel de 1867 consacré aux chemins de fer et abandonné en 1994, le RAW est un bon exemple de récupération par les Berlinois de friches industrielles. Les bâtiments de la RAW accueillent à présent des bars et des clubs renommés comme le Cassiopeia (il y a même une salle d’escalade!). A faire pour avoir une ambiance nocturne de Berlin plus brute que dans les bars branchés. Les nombreux tags décorant les bâtiments méritent une visite pendant la journée mais à faire le dimanche, quand le marché aux puces prend place (les autres jours en journée c’est désert).

Pas loin de la RAW, vous trouverez la Simon Dach Str. et ses nombreux restos et bars branchés.

Visites

Difficile de passer en revue toutes les visites à faire à Berlin, qui non contente d’abriter une pléthore de musées est elle-même un livre d’histoire à ciel ouvert. Le musée du mur, le musée juif, l’île aux Musées… sont évidemment des incontournables.

Voici une sélection de musées qui nous ont plu et/ou marqués :

Story of Berlin : quartier de Charlottenburg – Kurfürtstendamm 207-208 – Tlj 10h-20h, dernière entrée à 18h – entrée 12€.
Très chouette musée sur l’histoire de Berlin à la scénographie très vivante. On passe de salle en salle, chacune consacrée à une époque (la révolution industrielle, les morts de 14-18, les années 20 et le cinéma…) bien recréée grâce aux écrans tactiles et aux sons diffusés. Le clou de la visite : un véritable abri antiatomique retrouvé dans les sous-sols dans les travaux de la galerie commerçante où se trouve l’entrée du musée. Les rangées de lits à perte de vue sont très impressionnantes.
Museum für Fotografie – Fondation Helmut & June Newton : quartier de Charlottenburg, Jebbensstr. 2, Ma-Di 10h-18h, S-bahn et U-bahn : Zoologischer Garten, 10€ l’entrée. Le célèbre photographe natif de Berlin méritait bien son musée, c’est chose faite! Ironie de l’histoire quand on sait que Newton, qui était juif, a dû quitter précipitamment Berlin en 1938… Ce beau musée met bien en valeur son oeuvre à travers plusieurs salles thématiques et expose son matériel.
Topographie des Terrors : quartier de Kreuzberg – Niederkirchner Str. 8 (U-bahn et S-bahn : Potsdamer Platz) – Tlj de 10h à 20h, gratuit.
Cet espace muséal, à la fois extérieur et intérieur, prend place sur l’ancien QG de la Gestapo et de la SS, juste à côté d’une importante partie du mur de Berlin conservée (plus au coeur de l’histoire, c’est difficile). Des expositions temporaires y prennent place et font preuve d’une mise en scène originale comme l’histoire de cette famille qui avait réussi à franchir le mur grâce à une tyrolienne artisanale (voir les photos ci-dessous). A l’intérieur du musée, de nombreux documents d’archive appuyés de photos expliquent la montée du national-socialisme et de l’appareil de répression mis en place à Berlin : persécutions, humiliations, menant à la solution finale. On reste abasourdi devant tant d’horreur et de cynisme. Certainement un des musées les plus intéressants et les plus salutaires de Berlin.

Bauhaus Archiv : Dans le quartier de Tiergarten, Klingelhöfer Str. 14, U-bahn : Nollendorfplatz, Me-Lu 10h-17h, entrée 6€, audioguide gratuit.
Intéressant musée qui comme son nom l’indique est consacré à cette école d’architecture et de design fondée par Walter Gröpius (qui dessina les plans du bâtiment abritant les collections) et persécutée par les nazis. On reste admiratif devant la pureté des lignes et la belle ambition de cette école qui voulait toucher l’ensemble des arts visuels (architecture, décoration, dessin, photographie…)

Nous ne l’avons pas essayé mais le réservons pour une prochaine fois : il est possible de faire des visites souterraines de Berlin grâce à l’association Berlin Unterwelten, à réserver sur le site berlin-unterwelten.de. Une façon originale de visiter la ville et de comprendre son histoire.

Berlin in the sky

Pour terminer en beauté, voici trois solutions pour voir Berlin d’en haut :
– La coupole du Reichstag : une attraction incontournable qui vous donnera un beau point de vue sur Berlin. C’est gratuit mais il faut réserver le jour et l’heure de la visite (maximum un mois à l’avance) sur le site du parlement allemand. Le site est ouvert en principe tous les jours de 8h à 24h. N’oubliez pas votre document d’identité car il sera vérifié (oui, ça ne rigole pas). Petit conseil : vérifiez l’heure du coucher de soleil le jour de votre visite pour réserver à ce moment-là et avoir une belle lumière (sauf s’il pleut, ce qui nous est arrivé).

– La tour de la télévision (Fernsehturm) : le point de repaire n°1 dans Berlin, sur la Alexanderplatz. Il faudra vous armer de patience si vous venez sans réservation car les files sont très longues. L’entrée n’est pas donnée, 13€ voire 23€ si vous choisissez la formule VIP (à réserver sur le site). La tour vous offre un magnifique panorama à plus de 200m d’altitude. Il y a également un restaurant, Le Sphère, situé dans la boule de la tour : il tourne lentement au cours de votre repas, vous laissant savourer les plats et la vue à 360°. Là aussi, il faut réserver et ne venez pas habillés en touristes : l’endroit est chic.

– La tour Kollhof (prix d’entrée 6,5€, tlj de 10h à 17h l’hiver, 20h le reste de l’année) : située sur la Potzdamer Platz (n°1), la tour offre un PanoramaPunkt remarquable. La file n’est pas longue avant de se faire propulser à plus de 100 mètres d’altitude par l’ascenseur le plus rapide d’Europe. Là-haut, les terrasses vous permettront d’avoir un beau point de vue sur Berlin (le Tiergarten, le Reichstag…) et vous offrent un topo sur l’histoire tourmentée de la Potzdamer Platz grâce à des panneaux bien pensés.

Nathalie

Douée d'un non sens de l'orientation et de surcroît fort distraite, l'auteur accomplit régulièrement l'exploit de se perdre dans son propre quartier. Alors, imaginez dans la pampa péruvienne ou le dédale des rues tokyoïtes... Il n'empêche qu'elle en est toujours revenue, avec de belles découvertes en prime ! Et comme elle aime écrire, elle a le plaisir de les partager avec vous sur pointsdepassage.be.

2 Comments
  • Bonne sélection d’adresses !
    J’ajouterai le Hamburger Bahnhof pour les amateurs d’art contemporain.
    Et pour ceux qui voudraient glaner d’autres adresses, être au courant des activités culturelles berlinoises, ou participer à l’une de mes visites guidées rendez-vous sur mon site http://www.berlinerforaday.com

    03/06/2015 at 15:50

Post a Comment